Les planètes sont alignées en faveur de la francophonie en 2018 !

La journaliste Marie Verdier, du quotidien La Croix, s’est intéressée dans l’édition du 10 janvier 2018 à mon projet d’avis sur « Le rôle de la France dans une Francophonie dynamique » que je porte au Conseil Économique Social et Environnemental au nom de la section affaires européennes et internationales, et qui est présenté au vote de la séance plénière aujourd’hui.

La France bien frileuse en matière de francophonie

Dans son premier avis de l’année, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) formule seize recommandations pour doper « le rôle de la France dans une francophonie dynamique ».

« La France est le pays francophone qui a le plus laissé de côté la francophonie », se désole Marie-Béatrice Levaux. La conseillère du Conseil économique, social et environnemental (Cese) espère que son avis sur « le rôle de la France dans une francophonie dynamique » sera largement adopté mercredi 10 janvier par l’assemblée du Cese. Car la rapporteure a dû ramer à contre-courant. « Le sujet est mal perçu, jugé poussiéreux », admet-elle.

Lire la suite …

Auteur: M.B. Levaux

Partager cet article :

Pin It on Pinterest

Shares