Protégeons l’emploi entre particuliers !

Adopté à une large majorité par l’Assemblée Nationale, l’amendement présenté par Christian Eckert, rapporteur général de la Commission des Finances, prévoit la suppression du « forfait » et, en contrepartie, un allègement de charges sociales forfaitaire. Ce dispositif bénéficiera à tous les « particuliers employeurs », soit un peu plus de 3,5 millions de citoyens qui emploient une personne à leur domicile.

Lire plus

Emploi à domicile et protection des salariés : l’impossible mariage ?

Le PLFSS, dans son article 15, prévoit la suppression de la déclaration au « forfait », seul dispositif de réduction des charges ayant subsisté dans le secteur de l’emploi entre particuliers, au détriment de la protection sociale des salariés*.

Lire plus

Ne nous trompons pas de combat : quels emplois voulons-nous ?

La France a besoin de produire plus qu’elle ne consomme pour rembourser sa dette, le vrai problème est de définir ce qu’elle doit produire.

Lire plus

La stabilité des dispositifs fiscaux du secteur : un enjeu économique et de croissance.

L’objectif de développement et de consolidation du secteur des emplois de la famille a été clairement identifié par le nouveau Président de la République.

Dans sa réponse à la Charte des emplois de la famille portée par la FEPEM, il appelle à la mise en place d’un cadre économique et financier incitatif et stable, afin de donner de la visibilité aux particuliers employeurs et de faciliter une démarche qui peut apparaître à certaines familles comme trop complexe ou trop risquée.

Lire plus

Pin It on Pinterest

Shares