La garde des enfants n’est pas le parent pauvre de la République

La FEPEM souhaite attirer l’attention sur le fait que aujourd’hui 1,1 million de familles, chiffre à comparer avec celui des 1,3 million de familles touchées par la baisse du plafond du quotient familial annoncée hier matin par le gouvernement, relèvent du statut de parent employeur d’un assistant maternel ou d’une garde d’enfant à domicile, et sont donc directement concernées par le coût de l’emploi déclaré dans ce secteur d’activité.

Lire plus

La société civile fabrique ses propres modèles : entretien avec Yves Mamou, rédacteur du site Agevillage.com

L’emploi entre particuliers est un modèle singulier d’organisation de la société civile pour répondre à ses besoins de vie. Employeurs et salariés représentent plus de 5 millions de personnes. Ils définissent ensemble les cadres pour les services à domicile que les premiers demandent et les seconds réalisent.

Lire plus

Emploi entre particuliers, la vertu à portée d’amendement !

Adopté à une large majorité par l’Assemblée Nationale, l’amendement présenté par Christian Eckert, rapporteur de la Commission des Finances, prévoit la suppression du « forfait » et, en contrepartie, un allègement de charges sociales forfaitaire. Ce dispositif bénéficiera à tous les « particuliers employeurs », soit un peu plus de 3,5 millions de citoyens qui emploient une personne à leur domicile.

Lire plus

Relancer la croissance avec des emplois d’utilité sociale ?

Le Projet de Loi de finance de la Sécurité Sociale (PLFSS) prévoit la suppression, sans contrepartie, de la déclaration au forfait pour les particuliers employeurs. Adopter une telle mesure en l’état serait extrêmement risqué pour la stabilisation et la pérennisation des emplois à domicile.

Lire plus

Pin It on Pinterest