Les enjeux francophones au cœur du Forum de Paris sur la Paix

J’ai eu l’immense honneur de participer aujourd’hui à la cérémonie d’ouverture du Forum de Paris sur la Paix, à la Grande Halle de la Villette, en présence du Président de la République Emmanuel Macron, pour évoquer les enjeux de demain : enjeux multinationaux et francophones, développement, environnement, nouvelles technologies, économie inclusive, culture, éducation…

Comme l’a rappelé le Président de la République, les solutions de gouvernance mondiale passent par des engagements multilatéraux, par une coopération équilibrée pour un nouveau multilatéralisme. Pour construire ce nouvel équilibre mondial, la Francophonie a – j’en suis convaincue – un rôle majeur à jouer. C’est cette perspective que j’ai eu l’occasion de développer dans l’avis que j’ai porté l’année dernière sur « Le rôle de la France dans une francophonie dynamique », voté à l’unanimité en plénière au Cese.

IMG_4200

Et bien sûr, au cœur de ces enjeux francophones, il y a l’Europe représentée par Usula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne avec qui je me suis entretenue, mais surtout l’Afrique, dont le rôle central doit être affirmé. L’Afrique a été souvent l’objet du multilatéralisme, elle doit désormais en devenir l’objet, a justement rappelé Emmanuel Macron.

Ursula

C’est donc avec fierté que j’ai fait part de mon engagement et de ma détermination à promouvoir le déploiement de cette nouvelle dynamique francophone. En tant que membre du bureau de l’UCESIF et membre de la section des Affaires européennes et internationales, j’ai eu l’honneur d’inviter au nom du Conseil économique social et environnemental (Cese) Louise Mushikiwabo, Présidente de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à notre grande plénière consacrée à 50 ans de francophonie internationale le 10 mars 2020, organisée au Cese.

 

Auteur: M.B. Levaux

Partager cet article :

Pin It on Pinterest

Shares