Attentats du 13 novembre à Paris

Après ces minutes de recueillement, ce moment de partage, en communion avec toutes les victimes des massacres de Paris, leurs familles et leurs proches, nous pensons particulièrement à l’un d’entre nous, Sébastien Proisy, ancien collaborateur de la Fepem, au pôle études et veilles, mort pour la France.

Notre devoir est  de porter avec détermination nos convictions et d’être plus forts ensemble. Nous sommes plus que jamais concernés, nous nous devons d’accompagner nos compatriotes, les jeunes en particulier, si durement touchés, dans ce long chemin de re-construction de notre humanité.

Marie Béatrice Levaux, Présidente de la Fepem

Auteur: M.B. Levaux

Partager cet article :

Pin It on Pinterest

Shares