Affaire de gilets !

En réponse à Jean-Pierre Robin, rédacteur en chef du Figaro, après sa chronique « libres échanges » du lundi 3 décembre 2018 (lien)

cher Monsieur,

En tant que rédacteur en chef, vous êtes  tenté par le syndrome du «chef », chef de nos prêts à penser, chef des vérités et des dictats à vocation universelle qui les accompagnent, comme le démontre avec talent, il faut bien le dire, votre chronique .

Comparer les « gilets jaunes »  aux gilets gris de la domesticité du XVIIIème siècle, il fallait oser.. vous avez osé !

Weibliche Hände schützen eine Familie aus Papier

 

À vous lire, tout est écrit, le symbole d’une France coupée en 2 resurgit et se précise, mais oui bien sûr, il s’agit des « gilets domestiques »  et des politiques publiques engagées avec malveillance pour contraindre les français à les revêtir.

Cher Monsieur, si je ne sentais pas monter en moi l’impérieux besoin d’être un peu utile et pragmatique, mots que ne semblent pas porter votre plume acerbe , je n’aurais vraiment pas eu le temps de vous répondre.

Vous méprisez sans savoir ! Est ce que notre pays a vraiment besoin de telles affirmations en ce moment ?

Que connaissez vous des 5 millions de français concernés par cette résurgence d’un autre temps ? Dont 1,4 million de salariés déclarés ? Leur avez vous demandé s’ils souhaitent voir disparaître leur emploi ?

Que savez vous des employeurs à domicile, vous l’êtes peut être vous même ?! 1 français sur 4 est concerné par l’emploi à domicile à un moment de sa vie.

Vous êtes vous donné la peine de regarder précisément les évolutions reconnues unanimement par les partenaires sociaux pour sortir de vos descriptifs infamants ? Fallait-il encore et toujours puisez vos sources auprès des mêmes pour rendre votre courroux plus scientifique ?

Je ne suis ni journaliste, ni femme politique, mais j’ai conscience d’agir concrètement pour réduire cette « fracture » qui vous fait vivre.

Peut-être suis je plus audible auprès de tous ces « gilets » !

 

Marie Beatrice Levaux

Présidente de la FEPEM ( fédération des particuliers employeurs de France)

Auteur: M.B. Levaux

Partager cet article :

Pin It on Pinterest

Shares