Accompagner les citoyens est notre mission, innover est notre responsabilité !

Alors que la pandémie de Covid-19 a révélé les limites de nos systèmes de santé et fragilisé nos économies, la journée internationale des travailleurs domestiques nous invite à replacer au cœur des politiques publiques le modèle de l’emploi à domicile en Europe.

Partout en Europe, l’utilité sociale des travailleurs domestiques et familiaux a été soulignée pendant la crise. Ainsi, des millions d’entre eux ont continué à assumer leurs responsabilités, allant même jusqu’à risquer leur propre santé pour celle de leurs concitoyens. Malgré cela, rares sont les Etats membres européens qui ont décidé de les inclure au sein des dispositifs d’urgence sociaux, sanitaires et économiques.

Si cette attitude paradoxale rappelle ô combien l’emploi à domicile est invisible et sous-estimé, il est aujourd’hui temps de tirer les premières leçons de cette crise systémique. Comment garantir une juste reconnaissance à un secteur essentiel de la vie quotidienne ? Et comment valoriser les métiers du domicile qui génèrent des millions d’emplois ?

Face au manque d’engagement de nombreux Etats européens, il est indispensable que les partenaires sociaux impliqués se mobilisent pour faire reconnaitre les droits de ces travailleurs invisibles. Sur la base des préconisations de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), développons des dispositifs inclusifs qui leur assurent des conditions de travail décentes. Inspirons-nous des modèles proposés par les Etats les plus avancés en la matière pour progresser ensemble vers une Europe plus sociale et solidaire.

La Fepem est un partenaire de longue date de l’OIT. Nous sommes aujourd’hui très fiers de représenter l’un des modèles d’emploi à domicile les plus aboutis à l’échelle européenne, et même mondiale. Notre persévérance et notre capacité à sans cesse nous réinventer pour accompagner les mutations économiques et sociales de nos sociétés, ont permis au secteur de l’emploi à domicile en France d’atteindre la maturité et apporter des réponses toujours plus adaptées aux besoins de nos concitoyens.

L’innovation sociale fait partie intégrante de notre identité. C’est pourquoi nous dialoguons continuellement avec les autorités publiques pour mettre en place des outils favorisant la promotion du travail déclaré, qui tiennent compte des considérations des particuliers employeurs. Mais bien que notre modèle dépasse les recommandations de l’OIT, nous ne pouvons être satisfaits de la situation européenne.

Je lance donc un appel à l’ensemble des gouvernements des Etats membres, au Conseil, à la Commission et au Parlement européen. Travaillez ensemble et de manière inclusive. Les partenaires sociaux sont prêts à partager leur expertise pour offrir aux travailleurs domestiques des conditions similaires dans tout l’UE ! C’est l’une des raisons pour lesquelles la Fepem a impulsé la création de la Fédération européenne et internationale des emplois de la famille (EFFE), au côté de partenaires de la société civile. Par ce biais, elle promeut les travaux de l’OIT et entend contribuer à ceux du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Ensemble, ne laissons pas cette crise renforcer les inégalités sociales.

Dépliant EFFE_UK_v3.indd

Auteur: M.B. Levaux

Partager cet article :

Pin It on Pinterest

Shares